Les 4 premiers signaux d’alerte qu’il est temps de changer de vie professionnelle… - CBR Conseil et Formation

Les 4 premiers signaux d’alerte qu’il est temps de changer de vie professionnelle…

Vous occupez un poste depuis 3, 5 10 ou même peut-être 15 ans, voire plus. Vous vous êtes épanoui-e dans ce poste, cet environnement de travail mais depuis quelques semaines ou quelques mois, vous vous questionnez. Vous vous sentez moins impliqué-e, plus détaché-e. Vous vous demandez si vous êtes aussi efficace qu’à votre prise de fonction quand vous avez démarré. Vous en venez même à douter de vous : est-ce que j’aime toujours ce que je fais ? Est-ce que je continue à bien le faire ? Est-ce que je suis toujours aussi disponible et à l’écoute de mes équipes, de mes collègues ?

En résumé, vous traversez une période de doutes et de turbulence qui risque de vous entraîner dans une spirale descendante si vous n’agissez pas. Cette spirale qu’on appelle la dynamique descendante inspirée des approches top down (Jared Diamond) nous permet de mettre en lumière les signaux d’alerte à repérer pour éviter l’effondrement. Elle comporte 4 signaux en 4 phases.

1er signe, 1er Etape : le déplaisir

Vous éprouvez de moins en moins de plaisir à réaliser vos tâches, vos missions. Vous ressentez du découragement. Vous avez perdu cet élan qui vous portait avec envie vers la réalisation de vos activités, vers l’engagement dans l’action. La démotivation vous guette, ou elle est déjà installée. 

1er conseil : 

Ecoutez ce ressenti. Accueillez ces émotions sans jugement. Commencez à considérer sérieusement les raisons de ce malaise.   

2ème signe, 2ème étape : la destruction (par opposition à la construction)

Le mot est fort ( j’en conviens, j’ai pris la position d’appeler « un chat » « un chat » ) mais il représente ce moment où vous glissez de façon inconsciente vers une forme de passivité. Cela commence par des moments d’inattention, de manque de concentration, d’initiative. Vous boudez les dossiers, les projets que vous acceptiez ou sollicitiez avec enthousiasme. Vous baissez les bras, vous n’êtes plus dans une attitude constructive, l’envie n’est plus là. Vous pouvez même vous auto-saboter car l’être humain est particulièrement doué pour être un juge et un censeur terrible, « le bourreau de soi-même » comme le nomme ce grand monsieur Guy Corneau.

2ème conseil :

Prenez du recul en objectivant la situation. Interrogez-vous sans vous culpabiliser : qu’est-ce qui est à l’origine de cette période difficile ? un changement dans votre organisation de travail qui vous indispose? un nouveau mode de management qui vous déstabilise ? des méthodes de travail auxquelles vous n’adhérez pas ou plus ? un sentiment d’ennui, de lassitude ? un manque de challenge ? et quoi encore ? Il est important de contextualiser et de dégager des données factuelles pour comprendre et analyser votre situation.

3ème Signe, 3ème étape : la dépendance (par opposition à l’autonomie)

Vous perdez peu à peu votre libre arbitre, votre liberté d’action et de décision vous abandonne. Vous vous sentez de moins en moins acteur-actrice de vos agissements. Vous ne vous reconnaissez plus. Vous vous détachez de vos responsabilités. Selon votre type de personnalité, vos comportements affichés seront différents : ils peuvent se traduire par une sorte de soumission au système en place, aux injonctions reçues, aux modes d’organisation que vous subissez de plus en plus ou au contraire, activer chez vous de la revendication, de la contestation. Votre communication peut devenir grinçante, cynique, cinglante.

3ème conseil :

Faites un arrêt sur image ! observez-vous : votre façon de communiquer aux autres, vos collègues, vos collaborateurs, votre hiérarchie, vos proches aussi. Observez la place que vous ne prenez plus dans votre environnement de travail et celle que vous prenez ici : vous laissez faire alors que vous savez faire et que vous aimiez faire ou au contraire vous sur réagissez en adoptant des attitudes hostiles qui vous desservent et ne vous ressemblent pas. Demandez-vous alors quels leviers vous êtes en train d’actionner inconsciemment ? quelle énergie vous mobilisez ici ?

4ème signe, 4ème étape : le non-sens (par opposition à la quête de sens)

Vous vous faites de moins en moins confiance. Vous êtes en mode repli et vous limitez vos relations à l’essentiel. Vous avez tendance à vous dénigrer, à dévaloriser vos compétences, vous ne voyez plus vos réussites mais focalisez sur ce qui ne fonctionne pas. Vous pointez ce qui vous manque ou ce que vous ressentez comme des pertes et vous avez tendance à ne pas remarquer ou plus remarquer vos acquis, vos forces, vos talents, vos succès. L’abattement vous ouvre la porte, la déprime vous invite. 

4ème conseil :

Sortez de votre zone de connu et allez au contact des autres. Parlez de votre situation autour de vous. Recherchez la présence de personnes bienveillantes qui sauront vous écouter avec empathie et respect, vous aider à mettre en place de nouvelles croyances, et vous redonner confiance pour aller de l’avant.

Vous vous reconnaissez dans certains de ces 4 premiers signaux ?

Pour sortir de ces zones de turbulence ou éviter de les vivre et rester dans une dynamique ascendante, la dynamique de la vie, du mouvement, du plaisir, de la construction, il existe des solutions.

Le premier pas à poser : s’accorder du temps, du temps rien que pour vous !?

Un temps de recul, de réflexion, d’analyse, de projection. Un espace temps qui vous apporterait un éclairage objectif sur votre situation actuelle, qui vous permettrait de mettre en mots ce que vous ressentez. Ce serait un temps constructif aussi car il vous donnerait l’occasion d’avancer réellement pour ne plus rester figer dans vos doutes du moment, vos incertitudes, vos croyances négatives.

Ce serait surtout un espace temps consacré uniquement à votre devenir personnel et professionnel, un espace temps qui vous permettrait de comprendre ce que vous traversez, de vous projeter à nouveau dans le plaisir d’être et de faire, l’envie de s’engager dans des activités responsabilisantes. Ce pourrait être un temps qui vous servirait à construire un projet de reconversion (peut-être une mobilité, peut-être pas !).

Il est parfois difficile d’analyser seul-e sa situation, de prendre le recul nécessaire pour se lancer dans cette démarche. Vous pouvez vous faire aider en travaillant avec une personne ressource qui saura vous guider avec empathie et soutien technique tout au long de ce changement.

Depuis plus de 10 ans, j’accompagne les femmes et les hommes ambitieux, soucieux de leur évolution professionnelle, qui envisagent un changement professionnel et qui souhaitent construire sereinement un projet professionnel réaliste et réalisable. J’ai crée pour vous un accompagnement personnalisé en ligne que j’aurai plaisir à vous présenter lors de notre premier échange.

Alors êtes-vous prêt-e à investir sur vous-même ? à vous engager dans un travail introspectif et réflexif sur votre cheminement personnel et professionnel ?

Si le défi vous intéresse, je vous propose d’en parler lors d’un premier rdv gratuit (tel ou skype) de 30 mn.

Corinne Bombardieri-Roquier

Corinne Bombardieri-Roquier est formatrice, consultante RH et Management et accompagnatrice aux transitions de vie professionnelle. Professionnelle expérimentée en psycho-sociologie, elle accompagne les organisations publiques et privées depuis plus de 20 ans dans la professionnalisation de leur pratiques managériales et à la conduite du changement. Formée à différentes approches d'accompagnement de la personne et des groupes, elle met son expertise au service des femmes et des hommes pour les aider à révéler leurs potentiels et oser choisir la voie du sens.

>